< Retour à la liste

REEL : regard sur l’économie et les entreprises lyonnaises n°44.

2019
Social
Auteurs Physiques
  • GARIN-HAMELINE (C.)
Organismes Producteurs
  • Agence d'urbanisme de l'aire métropolitaine lyonnaise (UrbaLyon)
  • Observatoire Partenarial Lyonnais en Economie (OPALE)
Résumé
L’économie lyonnaise affiche toujours de belles performances, dans un contexte international de plus en plus incertain. Les créations d’emplois sont très dynamiques : malgré un ralentissement au deuxième trimestre, près de 15 700 emplois ont été créés en un an dans le Rhône, avec une progression plus rapide qu’aux niveaux régional et national. Dans les services aux entreprises, qui tirent la création d’emplois, le courant d’affaires est toujours bien orienté, de même que dans la construction. Les performances de l’industrie sont à souligner, avec des créations d’emplois toujours régulières et de nombreux investissements localement. On note cependant, au niveau régional, une dégradation du climat des affaires dans quelques secteurs industriels moteurs, comme l’automobile ou la métallurgie. Le recul du chômage est un autre signal très positif pour l’agglomération lyonnaise. Le taux de chômage dans la Métropole de Lyon est en baisse et s’établit à 8,2 %, son plus faible niveau depuis dix ans. Parallèlement, le nombre de demandeurs d’emploi recule enfin en septembre 2019, pour la première fois depuis 2008 pour les catégories ABC. D'autres indicateurs témoignent de la résistance de l’économie lyonnaise : le marché des bureaux atteint un nouveau record, les levées de fonds affichent des montants importants, les défaillances sont au plus bas. La conjoncture est également favorable pour les entreprises artisanales, comme le souligne le focus proposé par la Chambre de métiers et de l’artisanat du Rhône.
*L'astérisque indique les organismes ayant changé de dénomination ou ayant cessé leur activité.
Accès à l'étude

Etude (16p.)