< Retour à la liste

Bas salaires : près d’un salarié sur cinq.

2019
Social
Auteurs Physiques
  • DEPIL (S.)
Organismes Producteurs
  • Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE)
Résumé
En 2015, 600 000 personnes travaillant en Auvergne-Rhône-Alpes ont perçu un bas salaire, soit moins de 1 140 euros par mois. Elles représentent près d’un salarié sur cinq. Le fait d’être à bas salaire tient principalement à un recours fréquent à des emplois à temps partiel qui se cumule avec des rémunérations horaires faibles. Les femmes et les jeunes sont les plus concernés. La part de personnes à bas salaire est particulièrement élevée en Haute-Loire, dans le Cantal et en Ardèche, en raison de pratiques de temps partiel plus fréquentes.
*L'astérisque indique les organismes ayant changé de dénomination ou ayant cessé leur activité.
Accès à l'étude