< Retour à la liste

Analyse du parcours de santé des personnes en matière d’addictologie dans le nord du département du Rhône.

2018
Santé
Auteurs Physiques
  • GIOVANNINI (Eve)
  • MEDINA (P.)
  • VENZAC (M.)
Organismes Producteurs
  • Observatoire Régional de la Santé Auvergne-Rhône-Alpes (ORS Auvergne-Rhône-Alpes)
Organismes Commanditaires
  • Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes (ARS Auvergne-Rhône-Alpes)
Résumé
L’objectif principal de cette étude est de mieux connaitre le parcours des habitants du territoire (nord du « nouveau » Rhône), concernés ou non par des addictions, de la prévention à la prise en charge de celles-ci et ce afin d’améliorer leurs accès aux différentes ressources et, le cas échéant, leur parcours de soin. Trois objectifs spécifiques découlent de cet objectif principal :
- affiner la connaissance des besoins des habitants le Nord du département, de la prévention jusqu’à la prise en charge des conduites addictives ;
- identifier l’offre disponible sur le Nord du département de la prévention jusqu’à la prise en charge des conduites addictives, que les ressources soient centrées sur la thématique des addictions, ou qu’elles puissent y être reliées de manière connexe ;
- proposer des recommandations pour renforcer, améliorer les parcours de soins et de recours aux ressources dédiées des habitants du territoire, et tout particulièrement de ceux qui sont de facto, concernés par une addiction.
Afin d’atteindre les objectifs tels que définis, l’analyse s’est appuyée sur une méthode mixte alliant approche quantitative et qualitative.
L’analyse quantitative se compose de plusieurs éléments. Dans un premier temps, une revue documentaire a été effectuée afin de répertorier les données et indicateurs existants décrivant le territoire en termes de consommation et l’usage de produits psychoactifs. En parallèle, les conséquences sanitaires de l’usage nocif des substances psychoactives ont été analysées sur le territoire d’étude à partir des bases de données disponibles (mortalité, hospitalisations). Enfin, un état des lieux de l’offre existante dans le champ médico-social et sanitaire a été effectué, avec l’analyse des rapports d’activité et des données transmises par les différentes structures en lien avec les addictions présentes sur le territoire.
La partie qualitative a permis d’approfondir et de compléter les résultats issus de la première phase quantitative. Une vingtaine d’entretiens auprès de professionnels répartis dans les 5 EPCI et trois focus groupes auprès de jeunes et d’usagers du territoire ont été réalisés et ont permis d’aborder la notion de parcours ainsi que les propositions permettant d’éviter les ruptures.
*L'astérisque indique les organismes ayant changé de dénomination ou ayant cessé leur activité.
Accès à l'étude