< Retour à la liste

Thermalisme médical : Auvergne-Rhône-Alpes, troisième région de France.

2018
Santé
Auteurs Physiques
  • LAVERGNE (H.)
  • MARTIN (M.)
Organismes Producteurs
  • Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE)
Résumé
Auvergne-Rhône-Alpes, riche de ses nombreuses sources thermales, compte 27 établissements thermaux. C’est la troisième région en termes de fréquentation médicale, avec 129 000 cures en 2017. Le faible nombre d’établissements induit des retombées économiques directes modestes. Le secteur emploie 2 800 salariés, avec une activité concentrée sur 8 mois. Il génère toutefois des retombées touristiques en matière d’hébergement et de consommation de services par les curistes. Il impacte plus fortement les zones de montagne où se situent la moitié des établissements thermaux. C’est particulièrement le cas en moyenne montagne, où les communes thermales voient en saison leur population présente augmenter de 10 %.
*L'astérisque indique les organismes ayant changé de dénomination ou ayant cessé leur activité.
Accès à l'étude