< Retour à la liste

Prévalence des troubles du sommeil et évaluation d’une formation d’éducation thérapeutique aux règles d’hygiène du sommeil chez des militaires français.

2017
Santé
Auteurs Physiques
  • SOYERE (G.)
Organismes Producteurs
  • Université de Lyon
Résumé
Plusieurs études ont mis en évidence une prévalence importante des troubles du sommeil chez les militaires français. L'objectif de ce travail est d'évaluer : 1) la prévalence de ces troubles dans une population de militaire travaillant en horaire atypique dans un ouvrage enterré et 2) l'efficacité d'une formation à la gestion du sommeil. Matériel / Patients et méthodes : Une étude descriptive prospective par questionnaire a été menée au sein des militaire de la BA 942 de Mont-Verdun afin d'évaluer la prévalence de l'hypersomnolence diurne (questionnaire d'Epworth ESS), de l'insomnie, de l'hypersomnie, de l'apnée du sommeil. Nous avons ensuite réalisé une étude interventionnelle prospective visant à évaluer l'efficacité d'une formation théorique et pratique d'une journée d'éducation thérapeutique aux troubles du sommeil. L'efficacité de la formation a été évaluée par le questionnaire ESS (critère de jugement principal) et le Pittsburgh Sleep Quality Index (PSQI), mesurés avant puis 2 mois après la formation. Résultats : 240 sujets volontaires ont rempli le questionnaire. 48,3 % (IC95% : 47,3 -49,3) présentent une hypersomnolence, 32 % une hypersomnolence sévère (IC95% :31,5-33,5), 23.8% une hypersomnie (IC95% :23-24,6), 5% une insomnie (IC 95% :4,6-5,4) et 13.3% un syndrome d'apnée du sommeil (IC 95% : 12 ,7 -13,9). 46 sujets volontaires ont participé à la formation. Le score ESS diminue significativement de 1.3 points, 2 mois après la formation (9,57 +/- 0,64 vs. 8,28 +/-0,64, p=0,009). Le score total au PSQI diminue significativement (6,44 +/- 0,5 vs. 5,44 +/-0,5 après formation, p= 0.0012). Discussion – Conclusion : la prévalence d'hypersomnolence est ici majeure par rapport aux autres études sur des militaires français. La formation permet de diminuer significativement cette hypersomnolence.
*L'astérisque indique les organismes ayant changé de dénomination ou ayant cessé leur activité.
Accès à l'étude