< Retour à la liste

Prévalence de la (pré-)hypertension chez l’enfant en surpoids/obèse âgé de 2 à 14 ans à l’hôpital de Saint-Chamond, Loire.

2017
Santé
Auteurs Physiques
  • LASSAUCE (Brice)
Organismes Producteurs
Aucun organisme producteur
Organismes Commanditaires
  • Université de St Etienne
Résumé
L’obésité infantile est un problème de santé publique d’échelle mondiale en devenir. Elle touche un enfant sur trois aux USA et un sur cinq en Occident. Plusieurs études internationales ont établi que les complications cardiovasculaires et métaboliques apparaissent alors précocement, et, notamment, l’HTA ou la pré-HTA essentielle. Avec un nouveau tableau de normes, les USA ont ainsi évalué sa prévalence entre 15 et 30 %. Il existe, à ce jour, encore peu de données en France. Il s’agit d’une étude rétrospective épidémiologique observationnelle sur une population de 254 enfants en surpoids ou obèses entre 6 et 14 ans suivis à l’hôpital de Saint-Chamond entre 2013 et 2017. L’objectif principal de cette étude est d’évaluer la prévalence des enfants touchés par la (pré-)HTA en France métropolitaine. L’étude montre une prévalence de 16.94 % de Pré-HTA et de 16.94 % d’HTA grade 1 et grade 2. Les objectifs secondaires ont retrouvé qu’un IMC élevé est statistiquement associé à un risque de (pré-)HTA mais le sexe n’est pas statistiquement associé à une élévation de la TA. L’étude montre que les chiffres de prévalence de la (pré-)HTA sont comparables aux études étrangères chez les enfants en surpoids et que l’épidémie mondiale d’enfants en surpoids qui touche également la France a aussi des implications en termes de co-morbidités associées et donc, de coût en matière de santé.
*L'astérisque indique les organismes ayant changé de dénomination ou ayant cessé leur activité.
Accès à l'étude

Thèse de médecine (36 p.)