< Retour à la liste

Près d’un ménage sur cinq en situation de vulnérabilité énergétique liée au logement.

2019
Social
Santé
Auteurs Physiques
  • BOUVET (S.)
  • GAUTHEY (G.)
Organismes Producteurs
  • Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE)
Résumé
En 2015, en Auvergne-Rhône-Alpes, 610 000 ménages sont potentiellement en situation de vulnérabilité énergétique liée au logement, soit 19 % des ménages. Pour ces derniers, les dépenses énergétiques nécessaires pour chauffer leur logement et l’eau sanitaire représentent une part élevée de leurs revenus. La part de ménages vulnérables est nettement plus forte dans les communes hors influence des pôles et particulièrement dans les zones de montagne. À l’inverse, elle est plus faible dans la vallée du Rhône où le climat est plus clément. Dans les espaces urbains, des revenus plus faibles expliquent une grande partie de la vulnérabilité des ménages. Dans les espaces ruraux, ce sont avant tout le climat et les conditions de logement qui conduisent à des factures énergétiques plus élevées et donc à une vulnérabilité très présente.
*L'astérisque indique les organismes ayant changé de dénomination ou ayant cessé leur activité.
Accès à l'étude