< Retour à la liste

Perception des besoins et envies de formation à la prise en charge des personnes handicapées en médecine générale: étude qualitative à partir de focus groupes de médecins généralistes rhône-alpins en 2016.

2017
Santé
Médico-Social
Auteurs Physiques
  • CHERIERE (B.)
Organismes Producteurs
  • Université de Lyon
Résumé
Le médecin généraliste, comme professionnel de santé de premier recours, est amené à prendre en charge des personnes handicapées. Plusieurs études ont mis en lumière l'expression d'un manque de formation des médecins généralistes dans le domaine du handicap. L'objectif de notre étude est de déterminer les besoins de formation des médecins généralistes à la prise en charge des personnes handicapées et de proposer des solutions concrètes pour y répondre. Étude qualitative par 3 focus groupes incluant 18 médecins généralistes de la région Rhône-Alpes, de mai à juillet 2016. La prise en charge des personnes handicapées mobilise toutes les compétences du médecin généraliste. L'acquisition de ces compétences repose sur une pratique médicale réflexive, des échanges transdisciplinaires et le savoir expérientiel du patient. Les praticiens interrogés rapportent des difficultés liées à la complexité de la prise en charge, à la méconnaissance des réseaux, des professionnels du handicap, de la MDPH et des prestations de compensation existantes. Les obstacles communicationnels peuvent compliquer la construction d'une alliance thérapeutique et d'une décision médicale partagée, nécessitant alors un temps d'adaptation. La spécificité des compétences de savoir-être avec les personnes handicapées reste discutée. Les besoins de formation exprimés concernent la connaissance des réseaux et des professionnels du handicap, les interactions avec la MDPH, les prestations médico-sociales de compensation, les aides techniques, la notion d'invalidité et les habiletés communicationnelles et de savoir-être. Un stage en immersion auprès de personnes handicapées en deuxième cycle, des journées d'échanges pluridisciplinaires en partenariat avec des patients-formateurs et un stage au sein de la MDPH en troisième cycle constituent des solutions envisageables de formation. Cette étude met en évidence des axes de formation nécessaires à la consolidation des compétences des médecins généralistes dans le domaine du handicap. Les efforts entrepris pour améliorer la formation médicale initiale et continue des médecins généralistes doivent être poursuivis dans un souci de professionnalisme et de qualité de l'offre de soins aux personnes en situation de handicap.
*L'astérisque indique les organismes ayant changé de dénomination ou ayant cessé leur activité.
Accès à l'étude