< Retour à la liste

Mesure des composés organiques volatils en vallée de l’Arve : Mesures réalisées en 2019.

2020
Santé
Organismes Producteurs
  • Atmo Auvergne-Rhône-Alpes
Organismes Commanditaires
  • Région Auvergne-Rhône-Alpes
Résumé
En 2012, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a réalisé un premier état des lieux des concentrations en Composés Organiques Volatils dans la vallée de l’Arve en lien avec le secteur de l’industrie du décolletage fortement implantée sur ce territoire et potentiellement émettrice de ces composés. Ces premiers résultats mettaient alors en évidence, une problématique concernant les composés chlorés, tétrachloroéthylène et trichloroéthylène, avec des concentrations parmi les plus élevées en Rhône-Alpes. Les mesures effectuées sur le secteur de Cluses-Marnaz-Scionzier révélaient des niveaux plus élevés que sur le reste du territoire, pouvant s’expliquer par la présence d’un grand nombre d’entreprises du décolletage sur cette zone.
Sept ans plus tard, et à la suite de changements de pratiques opérés par les entreprises, qui ont substitué les solvants organiques par l’utilisation de nettoyants aqueux, il convenait d’établir une nouvelle évaluation des concentrations en COV sur ce même territoire pour :
- établir un nouvel état des lieux des concentrations de COV dans l’air de la vallée,
- évaluer l’impact sur la qualité de l'air ambiant des changements opérés ces dernières années dans le secteur industriel du décolletage,
- évaluer l’exposition de la population du territoire : niveaux atteints, secteurs géographiques les plus touchés, comparaison par rapport à d’autres territoires ou par rapport aux normes sanitaires.
*L'astérisque indique les organismes ayant changé de dénomination ou ayant cessé leur activité.
Accès à l'étude