< Retour à la liste

L’état du mal-logement en Isère 2017-2018.

2018
Social
Organismes Producteurs
  • Observatoire de l'Hébergement et du Logement
Organismes Commanditaires
  • Fondation Abbé Pierre
  • Grenoble Alpes Métropole
Résumé
Le mal-logement se manifeste sous différentes formes et se complexifie. L’objectif de ce tableau de bord est de rendre compte de l’évolution des manifestations du mal-logement à l’échelle locale du territoire isérois. Les cinq dimensions développées ici renvoient à la définition du mal-logement décrite au sein du rapport national de la Fondation Abbé Pierre : l’absence de domicile personnel, les difficultés d’accéder à un logement, les mauvaises conditions d’habitat, les difficultés de se maintenir dans un logement, et enfin les inégalités observées dans le cadre des parcours résidentiels.
Les indicateurs utilisés et développés permettent d’appréhender les différentes notions du mal-logement. Ils sont basés sur un ensemble de données disponibles : recensement et statistiques publiques de l’Insee, sources administratives ou associatives. Le dispositif statistique public sur le logement couvre de très nombreux aspects : construction, habitat, conditions de vie, politique sociale, politique de la ville, politique de l’immigration, etc.
C’est cette richesse d’informations que ce rapport propose de restituer. Chaque indicateur ne peut être analysé qu’individuellement afin d’éviter des doubles-comptes et des erreurs d’analyse sur l’état des lieux du mal-logement. Ce travail n’est pas facilité par le fait que de nombreuses données n’existent pas à l’échelle locale. L’état des connaissances sur le mal-logement doit être développé et territorialisé à une échelle où les enjeux du logement peuvent être identifiés avec la possibilité d’utiliser des leviers d’action tant dans le domaine de l’habitat que dans le champ de l’action sociale.
*L'astérisque indique les organismes ayant changé de dénomination ou ayant cessé leur activité.
Accès à l'étude