< Retour à la liste

Les familles monoparentales fragilisées dans l’Allier.

2017
Social
Auteurs Physiques
  • GICQUIAUX (C.)
Organismes Producteurs
  • Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE)
Résumé
L’Allier est davantage confronté à la pauvreté monétaire que la France métropolitaine. L’écart est particulièrement marqué pour les familles monoparentales. En particulier, la monoparentalité est beaucoup plus fréquente dans les villes-centres des trois grands pôles urbains, Montluçon, Vichy et Moulins, qui concentrent les niveaux de pauvreté les plus élevés de ces familles. Les couples avec enfants sont plus fragilisés qu’au niveau national, particulièrement dans les communes isolées. À cette pauvreté monétaire sensible s’ajoutent dans ces communes des contraintes liées à l’éloignement de services à destination des familles, comme les équipements scolaires ou de santé. Cette précarité plus prononcée de l’Allier s’inscrit dans un environnement économique difficile marqué notamment par un recul de l’emploi. En 2012, plus d’un enfant sur dix n’a aucun parent qui travaille, proportion beaucoup plus élevée pour les enfants en famille monoparentale.
*L'astérisque indique les organismes ayant changé de dénomination ou ayant cessé leur activité.
Accès à l'étude