< Retour à la liste

Etude observationnelle descriptive de l’observance thérapeutique médicamenteuse chez le sujet de 65 ans et plus en Haute Loire.

2017
Santé
Auteurs Physiques
  • BARRON (Aurélie)
Organismes Producteurs
Aucun organisme producteur
Organismes Commanditaires
  • Université de St Etienne
Résumé
Dans un contexte économique de santé difficile, la question de l'observance thérapeutique n'a jamais été aussi prégnante et plus encore chez le sujet âgé. Très peu d'études sont exclusivement réalisées sur cette population. L'objectif de ce travail était de connaître les chiffres réels de l'inobservance pour les patients de plus de 65 ans. Nous avons réalisé une étude observationnelle descriptive quantitative par auto questionnaire dans les pharmacies de Haute-Loire du 15 Février au 30 juin 2016. Chaque patient de 65 ans et plus se présentant en pharmacie pour le renouvellement des traitements se voyait proposer un questionnaire anonyme. Des 1000 questionnaires déposés en pharmacie, 310 ont été exploités. 69,35% des patients se déclarent bon observant. La première cause de défaut d'observance citée est la survenue d'effet indésirable suivie par l'oubli de la prise. La classe thérapeutique la plus touchée est celle des traitements à visée cardiovasculaire puis celle à visée neuropsychique. Ce travail confirme un taux d'inobservance chez le sujet âgé comparable à la population générale mais restant à améliorer. Malgré la multiplicité des moyens techniques et humains d'aide à l'observance, les résultats restent peu probants. L'écart important entre notre hypothèse principale, nos résultats et la littérature démontre que des pistes restent à explorer. Ainsi, il serait bon d'évaluer la vision de l'oubli du médicament par le patient, ou encore l'amélioration de la relation médecin patient dans la recherche de l'inobservance thérapeutique.
*L'astérisque indique les organismes ayant changé de dénomination ou ayant cessé leur activité.
Accès à l'étude

Thèse de médecine (29 p.)