< Retour à la liste

La borréliose de Lyme en région Auvergne – Rhône-Alpes.

2018
Santé
Organismes Producteurs
  • Cellule interrégionale d'épidémiologie (Cire)
Organismes Commanditaires
  • Santé publique France
Résumé
La région Auvergne - Rhône-Alpes fait partie des régions françaises les plus touchées par la borréliose de Lyme (BL), zoonose transmise à l’homme par des tiques infectées par une bactérie du genre Borrelia.
Après un rappel sur les stades et les formes cliniques de la maladie et son traitement par l’ARS Auvergne - Rhône-Alpes et les infectiologues de l’Arc Alpin, le Centre National de Référence (CNR) des Borrelia présente les outils diagnostiques, leurs limites et leur utilisation qui doit toujours être guidée par des symptômes cliniques compatibles avec la BL suite à une exposition aux tiques.
La surveillance exercée par le Réseau Sentinelles, le CNR des Borrelia et Santé publique France montre que le taux d’incidence de la BL en ARA est supérieur à la moyenne nationale. Stable entre 2009 et 2015, il a augmenté en 2016 mais cette tendance demande à être confirmée sur les années à venir.
Des infectiologues du CHU de Clermont-Ferrand rapportent les caractéristiques cliniques des patients suspects de BL vus en consultation ces dernières années. Des infectiologues de l’Arc Alpin décrivent le parcours de patients pensant être atteints de formes chroniques non reconnues par le corps médical et sur leur vécu qui se traduit souvent par un sentiment d’abandon. Une équipe du CHU de Clermont-Ferrand pointe les dérives en termes de prise en charge alternative en ville de ces patients qui occasionnent des prescriptions d’analyses et des traitements antibiotiques inappropriés.
La DGS présente les grandes lignes du Plan national 2016 de lutte contre la BL qui vise à répondre aux besoins pointés par les cliniciens d’information sur la maladie, d’améliorer son diagnostic et sa prise en charge et de mobiliser la recherche pour développer les connaissances. Plusieurs articles illustrent les actions développées en ce sens dans la région : l’ONF présente les actions de protection individuelle et collective auprès de ses travailleurs. La MSA dresse un bilan des BL reconnues comme maladie professionnelle agricole en Auvergne. L’ARS présente ses campagnes de prévention auprès de la population et des professionnels de santé déployées en Savoie et en Haute-Savoie.
Enfin, une équipe mixte de recherche INRA-VetAgro-Sup présente ses projets comme celui visant à établir des cartes de la variation spatio-temporelle du risque de transmission destinées à mieux cibler la prévention.
*L'astérisque indique les organismes ayant changé de dénomination ou ayant cessé leur activité.
Accès à l'étude