< Retour à la liste

Ambroisie France 2020.

2020
Santé
Organismes Producteurs
  • Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA)
Résumé
Après une année 2019 avec une diminution globale des intégrales polliniques (somme des concentrations journalières), une augmentation de 3 % en moyenne est à noter cette année 2020 sur les sites les plus infestés par les pollens d’ambroisie. Cette tendance est très variable d'un site à l'autre. On constate de relativement fortes augmentations des concentrations dans une zone comprenant le sud d’Auvergne-Rhône-Alpes, le nord de PACA et le nord de l'Occitanie avec 30 à 40 jours de risque d'allergie significatif. A l’inverse, quelques sites historiques d'Auvergne-Rhône-Alpes comme Valence, Roussillon et Lyon enregistrent des diminutions plus ou moins importantes, notamment pour les deux derniers sites pour lesquels la tendance s'est amorcée depuis 2 ou 3 ans.
*L'astérisque indique les organismes ayant changé de dénomination ou ayant cessé leur activité.
Accès à l'étude